Activité 5.2 : Naufragés des villes

Présentation de la série tirée de Curio.ca

Bien qu’il soit considéré comme le 4e meilleur pays au monde pour sa qualité de vie selon les Nations Unies, le Canada compte encore aujourd’hui plus de 3 millions de personnes vivant en situation de pauvreté. Mais que signifie être pauvre au Canada?naufragés des villes

Naufragés des villes propose d’aller à la rencontre de ceux dont on ne parle jamais qu’en statistiques. Au-delà des idées reçues et des clichés, qui sont-ils? Comment fait-on pour s’épanouir quand on est pauvre? Est-ce seulement possible?

C’est ce que nous découvrons alors que deux volontaires – un homme et une femme gagnant très bien leur vie – laissent derrière eux leur statut, leur CV, leur réseau d’amis et leur carte bancaire… Pendant les deux mois que dure l’expérience, ils n’ont aucune ressource financière, outre les 592,08$ par mois qu’on leur verse – soit l’équivalent de la prestation d’aide sociale pour une personne vivant seule. Sous l’œil analytique d’experts et d’intervenants sociaux triés sur le volet, le périple des deux cobayes est le fil conducteur d’une série de dix épisodes qui documente leurs efforts pour se loger, se nourrir, se soigner, se vêtir, trouver un emploi… et se heurter aux préjugés.

Les vidéos

La série comporte 10 épisodes. Vous trouverez ci-dessous les vidéos les plus à propos dans le cadre du cours de PPO. Par contre, si jamais vous voulez regarder les autres, rendez-vous directement sur le site de Curio.ca. Attention, ces vidéos fonctionnent uniquement si vous êtes à l’école puisqu’il faut un abonnement.

Pauvreté 101

Le logement

Les mythes du BS

Exister économiquement

 Questions à développement

Voici des questions pour poursuivre ta réflexion. Réponds au nombre que tu désires dans un document Word que tu imprimeras. N’oublie pas la page de présentation courte MTI [un exemple est disponible sur le site de l’école]. La majorité de ces questions sont tirées du guide d’accompagnement.

  1. Est-ce vrai de dire que la pauvreté peut toucher tout le monde?
  2. Lorsque vous entendez le mot « pauvreté », que vous vient-il en tête?
  3. Quels sont les visages de la pauvreté?
  4. Quel(s) élément t’ont le plus surpris/inquiété/touché dans les épisodes?
  5. Quels préjugés sont véhiculés envers les personnes pauvres?
  6. Selon vous, une personne peut-elle être bien « intégrée » à la société si elle n’arrive pas à combler ses besoins de base?
  7. Croyez-vous que le milieu où l’on naît (famille, quartier, pays, etc.) peut avoir une influence sur la probabilité de devenir pauvre ou non?
  8. Quelles sont les conséquences de la pauvreté? (sur le logement, l’alimentation, la santé, l’éducation, la recherche de travail, etc.).
  9. Est-ce que la maladie peut engendrer la pauvreté?

Voici une liste de citations tirées des épisodes. Que veulent-elles dire selon vous?

  • « Peu importe d’où on vient, peu importe où on va, on a tous besoin d’un endroit appelé chez soi. »
  • « On s’habitue au confort… ce n’est pas évident de le perdre. »
  • « En fait, être pauvre, ça peut arriver à n’importe qui. Ce pourrait même être vous… »
  • « Quand tu ne décides plus… tu sais que tu es pauvre. »
  • « La véritable force, elle provient de l’entraide. »
  • « De nos jours, on se définit beaucoup par l’apparence et par son travail. »
  • « Je dépense donc je suis. »
  • « Un ventre vide a des priorités différentes de celles du cerveau. »
  • « La pauvreté, c’est l’affaire de tous. »
  • « Il faut être créatif quand on est pauvre. »
  • « Être pauvre ce n’est pas évident. Dans un pays riche, c’est pire. »
  • « La misère est rentable pour plusieurs. »
  • « La pauvreté c’est faire semblant que t’as oublié ton lunch. Et d’avoir peur de dire à ta mère que t’as besoin de runnings pour ton cours d’éducation physique. »
  • « On nous enseigne à notre insu la haine des pauvres. »
  • « Quand l’argent n’est pas la monnaie d’échange… là on se sent riche. »